economie

Le niveau des salaires en Roumanie : le salaire moyen

Le niveau des salaires en Roumanie : le salaire moyen

Le salaire moyen en Roumanie s'élève à 680 EUR nets en 2019, soit une hausse de 15% par rapport à 2018 et même une hausse de 60% par rapport à 2015 puisque ce salaire moyen s’établissait alors à 425 EUR net environ.

Cette moyenne nationale connaît cependant d’importantes disparités (i) sectorielles d’une part et (ii) régionales d’autre part.

 

Les variations sectorielles

Les salaires nets dans le domaine de la fonction publique sont, en moyenne, nettement plus élevés (en moyenne 830 EUR net mensuel) que dans le secteur privé (en moyenne 570 EUR nets mensuels).

Au sein même du secteur privé lui-même, on observe une importante variabilité avec des salaires moyens élevés sont dans l’IT par exemple (environ 1500 EUR nets par mois) et des salaires moyens faibles dans le secteur du textile (environ 380 EUR nets par mois).

 

Les variations régionales

Bucarest et ses son agglomération

Le salaire net moyen à Bucarest s'élève à 830 EUR par mois.

Le niveau élevé du salaire moyen à Bucarest par rapport au niveau des salaires de l'ensemble de la Roumanie s'explique par le fait que c'est à Bucarest que sont concentrés les emplois les mieux payés (avec notamment la présence de nombreux sièges sociaux d'entreprises et des emplois dans le domaine des services à haute valeur ajoutée telles que l'informatique, les services bancaires, les assurances par exemple) ainsi que de nombreux emplois publics, dont nous avons vu qu’ils sont, en moyenne, mieux rémunérés que les emplois du secteur privé.

Les salaires restent également élevés dans les environs de Bucarest, avec un salaire net moyen de 700 EUR dans le département de Ilfov (bordant Bucarest).

La région de la Transylvanie

Les salaires dans la région de Transylvanie (départements de Cluj, Timis, Sibiu, Brasov, Mures, Prahova, Arad) sont nettement plus élevés que dans le reste du pays avec un salaire moyen de 650 EUR nets par mois et même une moyenne de 740 EUR nets par mois dans le département de Cluj.

Ces niveaux élevés de salaire s’expliquent par l’existence d’un tissu industriel dense qui prospère grâce à la proximité géographique de la Hongrie (porte d’entrée vers l’UE) et à la présence de grandes universités.

Les régions de Pitesti et Constanta

Argès, le département où est situé la ville de Pitesti (où sont par exemple situées les usines Dacia) et le département de Constanta présentent tous les deux une caractéristique commune : alors que ces départements figuraient, au début des années 2010, parmi les département où les salaires comptaient parmi les plus élevés du pays (au même niveau qu’en Transylvanie), ces départements se retrouvent aujourd’hui en milieu de tableau (avec un salaire moyen net de l’ordre de 580 EUR par mois), car les salaires y ont progressé plus lentement que dans le reste de la Roumanie.

La région moldave de Roumanie

A l’inverse, alors que la région moldave de Roumanie était l'une des plus pauvres de Roumanie, les salaires ont augmenté dans cette région plus rapidement que dans le reste du pays, si bien que la région moldave de Roumanie se rapproche de la moyenne nationale (avec désormais un salaire net moyen de 550 EUR par mois dans les départements de Vaslui, de Neamt et de Botosani), même s’il faut admettre que Vrancea et Suceava restent encore un peu en retrait pour l’instant (avec des salaires nets moyens de l’ordre de 520 EUR par mois). Les départements de Iasi et Galati tirent, quant à eux, véritablement leur épingle du jeu avec un salaire net moyen de 620 EUR par mois dans le département de Galati et même 650 EUR par mois dans celui de Iasi, grâce au tissu industriel de ces départements (par exemple dans la sidérurgie) et leurs importantes universités.

Moyenne des salaires dans le sud de la Roumanie

A l'exception de la région de Bucarest, de Prohova (département de la ville de Ploiesti), d’Argès (département de la ville de Pitesti) et de Dolj (département de la charmante ville de Craiova), l’arc sud de la Roumanie enregistre des moyennes de salaires sensiblement inférieures à la moyenne nationale. Ainsi, par exemple, le salaire net moyen dans le département de Teleorman n’est que de de 500 EUR par mois, et de l’ordre de 530 EUR dans les départements de Valcea, Braila, Iamolita, Hunedoara, Calarasi ou Caras-Severin.

Cette faiblesse par rapport à la moyenne nationale trouve une partie de son explication dans le caractère principalement agricole de ces départements.

Le salaire moyen dans la région du nord de la Roumanie

Il en va de même pour la région du nord de la Roumanie, elle aussi essentiellement tournée vers l'agriculture, où l'on retrouve les salaires parmi les plus faibles de Roumanie : la moyenne des salaires nets dans les départements de Maramures, Bihor, Harghita et Bistrita-Nasaud est de l’ordre de 520 EUR par mois.

 

 

Source : INS (Institut National de Statistique) - Article écrit sur base des données de 2019 - Les salaires décrits s'entendent comme les salaires nets moyens convertis et arrondis en EUR.